Téléphone

06 59 22 07 68

Idée reçue n°1 sur le Wedding designer : après l’été il est en vacances !

26 novembre 2017
Idée reçue n°1 sur le Wedding designer : après l’été il est en vacances !
décoration de mariage champêtre rompantique bohème

Tu es wedding designer ou autre prestataire de mariage et toi aussi tu as droit à la fameuse phrase : « bon ça y est tu es en vacances maintenant ! »  😀  Hahaha je me marre… je sais pas vous, mais moi j’ai bien envie de répliquer une de mes phrases préférées : « et la marmotte elle met le chocolat dans le papier alu…mais bien sûr…!!! »

Alors voilà comment nous pourrions expliquer la chose à nos proches qui nous aiment et voudraient nous voir davantage 🙂

 

Les étapes de notre métier

1er contact avec les futurs mariés

Cette année, comme ma petite entreprise se développe bien j’ai été confrontée à un nouveau problème…les nouvelles demandes de prestations pour la saison prochaine alors que j’étais en pleine saison de mariages. Où est le problème me direz-vous ? Le problème c’est que la semaine précédent le mariage et la semaine même de celui-ci j’ai beaucoup, beaucoup, de travail. Le plan de table est maintenant définitif donc je dois le réaliser, la commande de fleurs doit être passée donc il faut comptabiliser toutes les fleurs avec le tarif actuel, ne rien oublier dans la commande, ensuite en admettons que là tout se passe comme prévu, il faut vérifier à l’arrivée que tout est bien conforme à la commande etc. Bon si vous passez par le fleuriste pour la réalisation de l’art floral vous aurez une charge de travail moins importante à ce niveau, vous n’aurez qu’à vous informer si tout se déroule comme convenu et si vous voulez être rassuré sur la couleur passer voir les fleurs (je vous conseille de le faire lors d’une première collaboration).

Là où ça se complique c’est lorsque chaque semaine vous avez un mariage pendant plusieurs semaines…c’est ce qui m’est arrivé cette année. Dans la pratique ça veut dire que non seulement j’avais le mariage de la semaine même à préparer mais aussi celui de la semaine suivante ! Pour couronner le tout, il n’est pas rare qu’au dernier moment les mariés pensent à de petites choses, je dois donc modifier le devis + la commande et enfin me réorganiser en fonction la journée de travail.

Tout ça pour dire que cet été lorsque la matin je m’installais au bureau avant d’aller cavaler à droite et à gauche pour toutes ces petites choses, j’avais chaque jour ou presque 2 demandes de devis pour la saison prochaine !! ….euh…oui…je fais comment là ?? Je me suis dit que je n’allais pas m’en sortir  !!!

J’ai donc dans les grandes lignes répondu aux interrogations de ces futurs mariés sans toutefois pouvoir étudier précisément leur projet. Si le budget global était cohérent avec l’ensemble de leurs attentes je leur ai proposé de réserver leur date avec un acompte. De cette manière eux comme moi étaient engagés. Je leur ai dit de me recontacter après la saison pour que l’on commence l’étude de projet.

 

L’étude de projet

C’est de cette façon que je me retrouve à nouveau débordée à l’heure actuelle… LOL

Tous ces couples très impatients de voir leur projet déco prendre forme avaient bien noté « recontacter Laura fin octobre pour l’étude de projet » !!! En plus de cela, il y a les collaborations avec les wedding planner, que je ne peux pas trop faire attendre car leurs mariés aussi sont impatients et ont besoin d’être rassurés quant aux prestataires que le wedding planner leur recommande.

Bref, oui à l’heure actuelle j’étudie environ 6 projets et 8 au moins vont suivre dans les mois à venir. Savez-vous combien de temps il me faut pour étudier un projet ? Une dizaine d’heures, en dehors des rendez-vous. Pour un projet je peux solliciter d’autres prestataires pour de la confection ou de la location de matériel. Eux aussi ont beaucoup de travail en ce moment. Donc je n’ai pas forcément la réponse dans la semaine. Parfois j’attends plusieurs semaines. Évidemment cela a un impact sur mon propre devis puisque sans leur retour parfois je ne peux pas avancer sur le reste. Tout dépend du tarif ou du style…parfois je dois changer d’idée car la première coûte trop cher. Ainsi de suite…

Pour la saison prochaine je travaille beaucoup avec les fleuristes. Le truc c’est qu’en octobre ils préparaient la toussain et maintenant ils préparent Noël…donc j’attends des devis, des rendez-vous, j’attends….comme les futurs mariés XD

Le wedding designer vous l’avez compris est donc un maillon de la chaîne, comme les autres prestataires de mariage. Il faut que les future mariés le comprennent et que les proches des professionnels le saisissent aussi. Car étant un maillon de la chaîne nous n’avons pas toujours le choix de nos rendez-vous, des jours ou des horaires de notre travail.

 

Vie privée et vie professionnelle

 

Le juste milieu, l’équilibre, quoi de plus difficile lorsqu’on est entrepreneur. La peur de « se tirer une balle dans le pied » en voulant se limiter dans les heures de travail. La peur de ne pas avoir assez de mariage pour l’année suivante, et de ne pas en vivre… La peur de la concurrence : des entreprises plus grandes, avec plus d’atouts, plus de talent, plus d’expérience…

On peut avoir plein de peurs et c’est le lot de chaque humain, qui n’a pas peur ? Donc ce sont des sentiments que l’on peut exprimer à notre entourage. Ils comprendront certainement mieux pourquoi parfois nous sommes inquiets, surmenés, même après la saison. D’ailleurs notre métier c’est un « ascenseur émotionnel  » comme l’a si bien dit une collègue, et il faut pouvoir vivre avec ça. En saison on acumule stress intense, fatigue, joie, frustration parfois aussi. Mais nous devons être au top pour nos mariés. Nous faisons taire beaucoup de maux et de mots ! Après la saison, quand le stress est moins intense, que nous avons davantage de sommeil, nous pouvons traîner durant des semaines ou des mois les conséquences du manque d’écoute de notre corps. On vous demande donc famille et amis, de prendre en compte ces facteurs dans votre réflexion…et d’éviter de nous juger hâtivement.

J’ai promis à mon mari, pendant l’hiver, d’être plus hospitalière le week end. Oui parce-qu’en saison je refusais toujors/souvent des invitations ou de recevoir. Je ne pouvais pas le gérer, tout simplement… J’avais envie de préserver les gens que j’aime et je sais combien je peux être désagréable lorsque je suis fatiguée XD.

Aujourd’hui je suis très heureuse j’ai des invités ce midi, et je n’imaginais pas combien ça pouvait rendre aussi heureux mon mari ! Depuis hier il n’arrête pas de me dire qu’il est impatient (bon aussi parce-que j’ai préparé un bœuf bourguignon et qu’il aura du saumon fumé en entrée !!!).

Je vais déjà vous abandonner car l’heure tourne et j’ai mes petits toasts à préparer ! J’espère que cet article honnête vous a plu, et si vous êtes prestataire de mariage n’hésitez pas à commenter, partager votre ressenti à ce sujet 🙂

À bientôt,

Laura

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


cf0aa5c049f3c7682bbe7fe96718febcWWWWWWWWWWWWWW
143 Partages
Partagez41
Enregistrer101
Tweetez
+1
Partagez1