Téléphone

06 59 22 07 68

Wedding designer et Fleuriste peuvent-ils travailler ensemble ?

17 novembre 2017
Wedding designer et Fleuriste peuvent-ils travailler ensemble ?
mariage Élodie Julien - wedding planner Pays Basque - 4

Que l’on soit fleuriste, wedding designer, ou wedding planner qui réalise de la décoration de mariage,  c’est une question épineuse dans le monde du mariage : comment parvenir à une excellente qualité visuelle lorsque l’on conçoit la décoration et que l’on utilise, entre autre, des fleurs ?

Désolée de vous décevoir je n’ai pas de réponse toute faite à vous donner. Toutefois, en tant que wedding designer, j’ai analysé cette question pendant près de trois ans, en fonction des divers mariages réalisés et de mes ambitions. Aujourd’hui j’ai envie de vous dire que tout n’est pas blanc ou noir dans la vie mais si on est objectif et qu’on analyse les faits on peut réfléchir de cette manière :

Les points forts du fleuriste

Connaissance et expertise de la fleur

Il faut le reconnaître, ils sont incollables sur la saisonnalité, la résistance à la chaleur ou à l’utilisation, les coloris, la provenance, le tarif, le soin et l’entretien qui concerne chaque fleur ou feuillage. Quoi de plus étonnant, ils ont étudié pour ! Ils ont donc des connaissances approfondies sur ce sujet complexe. Et je ne vous parle pas des noms latins etc. 😉

Si vous êtes wedding designer ou wedding planner, pensez-vous que ces connaissances soient importantes et qu’elles aient un impact sur la qualité de votre travail ?

Moi je pense que oui. Je pense que connaître la saisonnalité et son côté aléatoire est très important ! Dans l’idée on dit souvent que la saison des pivoines c’est mai et juin. Cela ne veut pas dire qu’au 1er mai vous avez forcément des pivoines et ce jusqu’au 30 juin. On parle ici d’éléments naturels, dont la production est variable en fonction du climat, de l’import, de la demande etc. Donc dans l’idée vraiment générale on peut dire « les pivoines c’est mai et juin », disons grossièrement, toutefois je vous déconseille, si vous êtes à la limite, c’est-à-dire en début ou  fin de saison de cette fleur de la promettre à vos mariés et en plus dans un certain prix… Cet exemple vaut pour 90% des fleurs utilisées lors des mariages. A vous de juger si vous avez besoin d’un fleuriste pour cette partie. Personnellement, j’en ai besoin, c’est une question de crédibilité devant les mariés pour moi.

Logistique et manutention

Si vous mettez trois fleurs dans des soliflores, vous pouvez vous permettre de stocker ces quelques fleurs chez vous jusqu’au jour de l’installation. Maintenant si vous êtes un peu plus ambitieuse, et que vous avez une commande d’une quinzaine de tiges par table, multiplié par dix tables, faites le compte…cent cinquante tiges, quelque chose comme ça ? Et puis, si vous allez au grossiste vous devez prendre une quantité minimum dans chaque catégorie de fleurs… C’est quand même dommage de devoir réduire la richesse de nuances colorées et de variétés parce-que cela vous revient cher de prendre une quantité minimum.

Si vous réalisez vos compositions vous-même directement sur le lieu de réception la veille du mariage, il se peut que vous soyez confronté(e) à quelques soucis techniques également. Par exemple : le manque de plan de travail, une salle de réception non climatisée qui fait office de fournaise le vendredi car la climatisation ne fonctionne que le samedi soir, et une masse de travail trop importante pour une personne inexpérimentée qui doit aussi réaliser toute la décoration de table le même jour.

En somme le fleuriste peut vous permettre :

  • d’obtenir davantage de choix dans vos compositions car il peut revendre les fleurs que vous n’avez pas commandées mais qu’il a été obligé d’acheter en quantité (bien sûr à voir avec le fleuriste s’il accepte toutes vos demandes ou seulement certaines)

 

  • de travailler plus vite que vous, et mieux, dans un endroit propice à la bonne conservation des fleurs.

La technique

Evidemment, même si on peut en tant qu’amateur apprendre pas mal de techniques de réalisations de bouquets, et de compositions sur structures (avec beaucoup de persévérance pour cette partie) Soyons honnêtes, on a pas tous les « trucs » de fleuriste qui nous permettent d’aller vite, de se faciliter la tâche, d’avoir les bons réflexes et j’en passe. On peut perdre beaucoup, beaucoup de temps, sur une prestation en voulant réaliser soi-même l’art floral à cause de la technique au risque de pénaliser la suite de notre travail ou de se dégoûter de notre métier déjà éprouvant physiquement et nerveusement.

De plus, si vous rêvez de décors ambitieux, de repousser les limites de la décoration de mariage telle qu’on la conçoit, vous devrez forcément déléguer cette partie, qui sera peut-être même réalisée par plusieurs fleuristes !

Maintenant, pourquoi les fleuristes devraient collaborer avec les weding designers ?

les points forts du wedding designer

Sa quête du beau et de l’ensemble parfait

Le travail du wedding designer est de créer une combinaison harmonieuse entre tous les éléments qui composent la décoration. La combinaison est composée de : fleurs, matières, textures, couleurs et lumière, le tout mis en scène (scénographié). Ce qui veut dire que la partie florale ne se suffit pas à elle-même dans le métier de wedding designer, elle n’est qu’un des composants de la combinaison (même si elle peut représenter dans certains projets 80% de la décoration). Un wedding designer doit donc réfléchir à la manière dont les fleurs vont s’intégrer dans cet ensemble. Il va finalement déterminer qu’il lui faut tel type de composition : forme, couleur, hauteur, taille, type de fleurs. Lorsqu’un fleuriste travaille avec un wedding designer son travail sera donc mis en valeur par les éléments de décoration qui gravitent autour pour former, finalement, un ensemble harmonieux parfait.

le wedding designer est apporteur d’affaires au fleuriste

Si vous êtes fleuriste j’ai envie de vous demander combien il vous faut faire de vente de bouquets pour gagner le chiffre d’affaires équivalent à celui d’un mariage ? On ne parle pas du deuil, qui est certainement une partie intéressante également du chiffre d’affaires mais peu joyeux et enthousiasmant. Soyons réalistes, travailler avec des wedding designer peut vous apporter une clientèle fidèle et intéressante tant sur le point de vue financier que sur le travail en lui-même.

des demandes claires pour du temps gagné

Quand les mariés viennent vous voir avec des demandes très vagues, irréalisables ou pas de budget pour ce qu’ils veulent et que vous leur consacrez du temps encore et encore… pas évident n’est-ce-pas ? Quand le wedding designer passe votre porte il sait exactement ce qu’il voudrait, il a simplement besoin de vos lumières pour le concrétiser et il sait combien il peut vous accorder de budget. Vous n’avez plus qu’à proposer ce qui s’y rapproche le plus dans le budget donné. Le wedding designer a déjà fait le travail préliminaire de recherche d’inspirations, puis d’idées, et aussi il a budgétisé. Ça va n’est-ce-pas ?!! « Royal » j’ai envie de vous dire…

Oui alors « royal » en théorie… et un jour j’irai vivre en théorie parce-qu’en théorie tout se passe bien !!!

les besoins du wedding designer pour que la collaboration fonctionne

une relation de confiance

La grande inquiétude du wedding designer et je dirai même MA grande inquiétude c’est le fossé probable entre le projet prévu initialement sur les croquis, donc qui est validé par les mariés, et le résultat final. Pour l’avoir vécu il y a deux cas de figure quand ça se passe moyennement bien : le wedding designer se sent en confiance mais est finalement déçu en voyant le résultat, ou bien, il ne se sent pas en confiance dès le départ de la collaboration car il dénote un manque de précision du fleuriste, déjà dans ses propos.

Ce qu’il faut saisir c’est que lorsque le wedding designer délègue une partie de son décor à confectionner (décor qui a été dessiné donc que les mariés visualisent), il est responsable devant les mariés, de tout intervenant ou intermédiaire qui a contribué au décor. Si le résultat annoncé n’est pas au rendez-vous, c’est au wedding designer que les mariés feront le reproche non au fleuriste. La garantie du résultat est donc indispensable. C’est un engagement que tous les fleuristes n’acceptent pas et qui fait que certaines collaborations ne sont pas possibles. Les collaborations réussissent lorsque le fleuriste se sent aussi responsable devant les mariés que le wedding designer et qu’il fera tout son possible en cas d’imprévu pour garantir visuellement ce qui se rapproche le plus du projet prévu.

respect du travail et du rôle du wedding designer

Avant, mais ça c’était avant, je pensais que tous les fleuristes m’accueilleraient les bras ouverts lorsque je franchirai leur porte. Je me disais « ils vont être super contents, je leur apporte un mariage, un travail intéressant, du chiffre d’affaires…tout beigne » 😀  La seule chose que je n’avais pas réalisé c’est qu’en demandant de faire telle ou telle chose, qui doit ressembler à ceci ou à cela et avec tel budget (ben oui j’ai pas eu du « no limit » jusqu’à présent !) j’allais être vue par certaines personnalités fortes comme la nana qui fait suer parce-qu’en plus elle est exigente ! LOL

Oui je n’avais pas du tout envisagé qu’on me rigolerait au nez, qu’en faisant une suggestion on me dirait que ce que je dis c’est de la m—-  et que finalement j’allais devoir apprendre l’art floral pour réaliser mes idées de m—-. Je vous rassure, ces fameuses idées sont celles qui ont fait avancer ma petite entreprise naissante et qui aujourd’hui me permettent (même si je ne suis pas parfaite) d’être connue pour la qualité de mon travail.

L’histoire « fini » bien puisqu’à force de persévérance j’ai rencontré de supers fleuristes très ouverts et créatifs, j’ai eu d’excellentes collaborations avec des magasins fleuristes franchisés, et je ne me suis pas arrêtée à ce que pensent les autres de moi ou du métier de wedding designer en général. Cela m’a permis de travailler avec divers fleuristes, qu’ils soient de petits artisans adorables ou de plus grosses boutiques. Comme on dit il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier, il faut simplement identifier ses besoins et ne pas hésiter à ne pas poursuivre si vous ne sentez pas le prestataire qu’il soit wedding designer ou fleuriste. Ce qui compte c’est le résultat, la qualité du travail fourni, et le sourire des mariés.

l’avenir de la collaboration wedding designer – fleuriste

Qu’on le veuille ou non nous seront forcés dans les années qui vont suivre de collaborer. Le monde dans lequel nous vivons, et je ne vais pas être philosophe car c’est la fin de l’article, nous rend de plus en plus exigeants et le style a de plus en plus d’importance. L’apparence… les métiers de l’apparence et du beau vont certainement se développer encore davantage. Donc des wedding designers risquent de  pousser comme des petits pains d’ici quelque temps ! Nous aurons besoins de vous les fleuristes pour faire de l’encore plus beau, et nous concentrer sur les études de projets pour réaliser des choses inédites et époustouflantes !

Sortons ensemble de notre zone de confort pour aller plus loin et nous sentir encore plus artistes !!!  😀

Laura, votre décoratrice de mariage dans le sud-ouest !

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


20e5a8c26fb542fe22852f1f08c0e4a8&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&
105 Partages
Partagez101
Enregistrer3
Tweetez
+1
Partagez1